Opération Roméo - Tchécoslovaquie,1984

 
Cette création, qui associe des artistes slovaques, tchèques et français, voit le jour symboliquement en 2014, 30 ans après 1984 et 25 ans après la Chute du Mur et la Révolution de velours... Si loin, si proche !

 

Michal, ancien directeur des “Films Tchécoslovaques”, a été déclassé et travaille désormais aux Archives. De plus en plus souvent, il éprouve le besoin de s’isoler sur le toit de son immeuble, son “aéroport ”… En ce jour, cependant, il fête l’anniversaire de sa femme Alena, en compagnie de leur fils Viktor, étudiant en médecine.

 

Derrière la légèreté de la fête, l’humour et la bonne entente familiale, se cache la menace permanente de la Sécurité d’État : Le père d’Alena est, en effet, un écrivain dissident. Le couple se sait sur écoute, toujours observé, jusqu’au moment où la Police sonne à leur porte…

 

Chacun se dévoile alors petit à petit, jusqu’à faire tomber les masques, les personnages sont en apnée, au bord du précipice. Ils se débattent en milieu fermé, manient l’humour pour ne pas sombrer, cachent leur jeu, se dévoilent progressivement et se révèlent finalement dans toute leur vérité, comme si leurs vrais visages étaient à jamais éclairés par la lumière crue d’une lampe d’interrogatoire.

 
 

Production

Création en septembre 2014,
au Théâtre de Pardubice en République Tchèque
 
Le spectacle a été joué  en Région Centre - Val de Loire et à l'Étranger (République Tchèque, Slovaquie)
pour un total de 14 représentations

 

Équipe artistique

Une pièce de Viliam Klimacek, auteur slovaque
 

Traduction : Jaromir Janecek et Claire Vidoni, Éditions Infimes

Mise en scène : Éric Cénat

Interprétation : Jacques Bondoux, Jaromir Janecek, Thomas Silberstein, Claire Vidoni et Marc Wyseur

Scénographie et costumes : Kristina Novotnà

Création lumière : Vincent Mongourdin

Création son : Christophe Séchet

 

Partenaires financiers

La DRAC Centre-Val de Loire, les Régions du Centre-Val de Loire et de Pardubice, l'Institut Français, l'Adami et la Spedidam (La SPEDIDAM est une société de perception et de distribution qui gère les droits des artistes interprètes en matière d’enregistrement, de diffusion et de réutilisation des prestations enregistrées.).

Résidences de création

Le Théâtre de Pardubice (République-Tchèque), le Studio Théâtre de Charenton-le-Pont, la maison d'Europe et d'Orient à Paris et la MJC Village de Créteil.

 
Avec le soutien de

L'Institut Slovaque, le Centre Tchèque de Paris, le Théâtre de Pardubice, l'Alliance Française de Pardubice, le Prinptemps de l'Europe et les Éditions Infimes.

 

Spectacle sous le haut patronage des Ambassades de la République Tchèque et de la Slovaquie.

 
 

Extraits de presse

(…) Là réside la singulière intelligence d’Opération Roméo, et de son auteur, le Slovaque contemporain Viliam Klimaek : l’intrigue, les personnage déjouent sans cesse nos attentes, en se dérobant à ce qu’ils semble être. Le père, incarné avec sobriété par Marc Wyseur, un dissident taiseux et digne ? Le fils, excellent sous les traits de Thomas Silberstein, un garçon fougueux et volontaire ? La mère, grande Claire Vidoni, légère et rassembleuse ? Ses trois personnages qui vivent encire lors des premières scènes dans leur purgatoire, se démasqueront dans leur chutes.(…) Le metteur en scène de ce spectacle du théâtre de l’Imprévu, Éric Cénat, a choisi de placer la moitié de la pièce dans la semi obscurité. Manière d’accentuer le trouble du pacte faustien que les hommes du Parti instaurent au-dessus de cette famille apparemment sans histoire. Transfuge­_Oriane Jeancourt Galignani

 

La mise en scène et le jeu des comédiens épousent le tracé intérieur des protagonistes qui dévoile lentement mais inexorablement, les étincelles qui mettront le feu au foyer. (…)

Voilà une pièce d’une grande sensibilité, saisie avec doigté par le metteur en scène et les comédiens, sans ostentation, avec simplicité, aux pieds de notre petite échelle humaine, la seule qui à notre sens fera basculer la tour de Babel. Théâtre au vent_Evelyne Trân

 

Le propos est rude et les comédiens inventent avec talents des personnages simples cependant que perdus dans la machine communiste et broyées par le fascisme domestique et civil. Chacun trouve sa recette à la fois amère et trompeuse. (…) Claire Vidoni la mère est boulversante et Thomas Silberstein, déjà repéré dans un Roméo et Juliette rock ans roll, incarne avec talent le fils, celui qui héberge toutes les espérances avant de céder et reconduire le fascisme. Toute La Culture.com_David Rofé-Sarfati

 

© 1986 - 2019 / Le Théâtre de l'Imprévu - Tous droits réservés - Licence d'entrepreneur de spectacle : 2-1050067

Compagnie portée par la Région Centre - Val de Loire, subventionnée par la Ville d'Orléans et par le Conseil Départemental du Loiret.