Primo Levi
Paroles et textes

Création :

Co-production : Musée de la Résistance Nationale

(Champigny-sur-Marne) et le Cercil - Musée Mémorial

des enfants du Vel d'Hiv (Orléans)

Conception et interprétation : Eric Cénat

Durée : 1h

De 1995 à 2001 : plus de 120 représentations du spectacle  Primo Levi et Ferdinando Camon : Conversations à travers la France (mise en scène : Dominique Lurcel, avec : Éric Cénat et Gérard Cherqui)

 

 

“À l’heure où le spectaculaire est partout, où la brièveté obligée de l'information la dépouille de tout sens, où tout acte est saisi dans le moment sans référence au passé ni prolongement dans le futur, il nous paraît urgent d'essayer de nous y reconnaître, de nous connaître peut-être. Nous pensons, en effet, qu'il ne peut y avoir d'identité sans mémoire.


Redonner l'usage quotidien de la mémoire à une société qui tend vers l'amnésie généralisée : telle est la tâche que nous nous fixons. Non pas faire l'apologie du passé mais résister à l'oubli.

 

 

 

 

Afin de répondre à la demande du Musée de la Résistance Nationale de Champigny-sur-Marne, de l’association Citoyenneté-Jeunesse (93) et du CERCIL (Centre d’Études et de Recherches sur les Camps d’Internement dans le Loiret), j’ai conçu et imaginé une lecture à une voix des œuvres et paroles de Primo Levi. Cette lecture est chronologique, de sa naissance en 1919 à sa mort en 1987, le lecteur resituant entre chaque texte lu, le contexte historique de l’époque et la situation personnelle de Primo Levi.

 

Notre objectif est d’ébaucher par le choix des textes, non seulement une silhouette de l’homme mais aussi de donner envie de lire Primo Levi, tout Primo Levi... On peut témoigner de son siècle sans être forcément un très grand écrivain : ce n’est pas le cas de Primo Levi. Chez lui se conjuguent lucidité, honnêteté intellectuelle et un constant bonheur d’écrire : le besoin -absolu- d’écrire part de l’expérience concentrationnaire (Il écrit Si c’est un homme dès son retour d’Auschwitz), puis perdure, se diversifie, aborde tous les genres, l’essai, le récit, le roman, le conte fantastique, le poème, et tous les sujets, dans un refus de spécialisation et un désir de voir réconciliées la science et la littérature… (Primo Levi était aussi chimiste…) avec toujours, comme « paysage », la mémoire du camp, et le besoin constant de témoigner, d’analyser ; besoin qui aboutit, 40 ans après, à son ultime réflexion, consignée dans Les Naufragés et les Rescapés.

 

Éric Cénat

Production / Diffusion Centre val-de Loire

© 1986 - 2020 / Le Théâtre de l'Imprévu - Tous droits réservés - Licence d'entrepreneur de spectacle : 2-1050067

Compagnie portée par la Région Centre - Val de Loire, subventionnée par la Ville d'Orléans et par le Conseil Départemental du Loiret.

NOS PARTENAIRES