Garçon, l'addiction !
50 poètes en terrasse
d'après "Solitudes en terrasse" de Patrice Delbourg

Création :

Conception et interprétation : Eric Cénat et Patrice Delbourg

 

 

 

« Cet ouvrage se propose comme panorama affectueux et oblique de la poésie contemporaine. Pas qu'actuelle d'ailleurs, puisque figurent quelques figures de naguère, tels Villon, Rutebeuf ou Léopardi. Pas que lyrique non plus, puisqu'apparaissent moult silhouettes de la prose souveraine tels Flaubert, Bloy ou Aymé. Un paysage intime, mouillé, téméraire autant que dérisoire, d'une littérature de zinc extrême, serait une définition plus juste de ce recueil de chansons des rues et des crus.

Deux cents vingt-sept portraits littéraires dans leur jus, si l'on peut dire. À chaque croquis, une boisson spécifique, un estaminet de prédilection, un calicot, une ambiance élue, un comptoir d'étain et le décor est dressé. L'auteur, seul, face au tourment du verre libre. Un esprit calembourgeois peut ici côtoyer la désespérance la plus abrupte. L'attente, l'ivresse et la mort lente font les cent pas dans ces tableautins enluminés à l'esprit-de-vin. Les humoristes à l'âme noire ne manquent pas à l'appel d'Alphonse Allais à Francis Blanche, de Jules Renard à Cami. Les irréguliers visionnaires non plus, consommateurs bizarres : Jean-Pierre Brisset ou Georges Fourest, Alphonse Rabbe ou Henri Calet.

"Solitudes en terrasse" est le titre actuel de ce livre d'heures liquides et de songeries embrumées, mais il aurait pu tout aussi bien s'intituler "Chagrins en vitrine", "Zinc à l'affût" ou encore "Désespoir public". À chaque écrivain de profil, ployé sur son guéridon, correspond un texte déchiqueté, troué comme cire à miel. À chaque prélude de bar, une tournée lyrique.

Tout un club d'inconsolables dans la sciure des comptoirs. »

Patrice Delbourg, auteur et comédien


Jacques Prévert

« Parmi les 227 poètes en terrasse, j’en ai choisi 50, pour la lecture, selon divers critères : 

​​

J’ai été attentif à mélanger des : des Français mais également des Italiens, Américains, des Scandinaves, des Roumains, des Portugais, des Austro-Hongrois, des Britanniques… Toute !

J’ai été guidé par une affection sensible et personnelle, donc très subjective, par rapport aux écrits et la vie de ces poètes »                                                                                              

 

Présentation d'Éric Cénat

 

 

Une quarantaine de textes lus à raison d’une minute par texte

 

Un diaporama : une diapositive par poète avec sa photo, ses dates de naissance et de mort,

le nom du café où il a ses habitudes réelles ou imaginaires, la boisson commandée…

Patrice Delbourg, selon la demande des organisateurs, pourra être présent pour expliquer sa démarche littéraire

et donner quelques précisions biographiques entre les textes.

 

Les auteurs par famille

 

Les Guides du Grand XXème : Guillaume Apollinaire, Max Jacob, Robert Desnos, Blaise Cendrars

Les Guetteurs : Fernando Pessoa, Pierre Mac Orlan, Georges Perros

Les Lunaires : Erik Satie, André Hardellet, Antoine Blondin, Roland Dubillard

Les Désemparés : Henry-Jean Marie Levet, Joë Bousquet, Armand Robin, Francis Giauque

Les Effacés : Armen Lubin, Ilarie Voronca, Roger Kowalski, Georges Henein

Les taciturnes : Marcel Aymé, Raymond Guérin, Gherasim Luca

Les Convulsifs : Pierre Louys, Félix Fénéon, Louis Ferdinand Céline, Isidore Isou

Les Nomades : William Burroughs, Grégory Corso, Dylan Thomas, Julio Cortazar

Les Généreux : Jacques Audiberti, Jacques Prévert, Philippe Soupault

Les Drôlatiques : Alphonse Allais, Francis Blanche, René Fallet

Les Excentriques : Tristan Tzara, Sacha Guitry, Francis Picabia

Production / Diffusion Centre val-de Loire

© 1986 - 2020 / Le Théâtre de l'Imprévu - Tous droits réservés - Licence d'entrepreneur de spectacle : 2-1050067

Compagnie portée par la Région Centre - Val de Loire, subventionnée par la Ville d'Orléans et par le Conseil Départemental du Loiret.

NOS PARTENAIRES