Lettres de fusillés
1941 - 1944
d'après La Vie à en mourir de Guy Krivopissko
Création :

Co-production : Musée de la Résistance Nationale

(Champigny-sur-Marne)

Conception et interprétation : Éric Cénat et Max Tzwangue (comédien, ancien résistant dans les rangs des FTP-MOI)

Durée : 1h

Cette mise en voix des « lettres de fusillés » est pour moi un aboutissement personnel : Je me souviens avoir été très marqué à l’adolescence par la lecture d’une « lettre de fusillé » découverte par hasard dans un livre d’histoire : La lettre de Guy Môquet à ses parents. Quels ne furent pas ma stupéfaction et mon trouble quand je compris que ce jeune homme avait au moment de sa mort le même âge que moi à l’époque : 17 ans.

 

Je m’appuie sur ce souvenir pour que cette lecture traverse les générations et s’adresse tout particulièrement à la jeunesse de notre pays :

Puisse-t-elle comprendre le sacrifice de ces hommes qui ont cru jusqu’à leur dernier souffle en un monde meilleur… Puisse-t-elle entendre ce formidable message d’espoir, de tolérance et de vie, dépourvu de vengeance et de haine qui garde, soixante ans après les faits, toute son actualité…

 

 

 

 

 

 

 

Production / Diffusion Centre val-de Loire

© 1986 - 2020 / Le Théâtre de l'Imprévu - Tous droits réservés - Licence d'entrepreneur de spectacle : 2-1050067

Compagnie portée par la Région Centre - Val de Loire, subventionnée par la Ville d'Orléans et par le Conseil Départemental du Loiret.

NOS PARTENAIRES