On n'arrête pas le progrès !

Fantaisie verbale et chantante

Textes de Raymond Devos, Francis Blanche, Pierre Dac, Alphonse Allais,
Félix Fénéon, Brigitte Fontaine... Chansons de Boris Vian, Juliette, Gilles et Julien, Henri Salvador, Alain Souchon...

 

Raymond et Raymond entrent en scène, face à face : attaché-case, costumes sombres, tels deux cousins intemporels de Dupont et Dupond. L’un chantonne, l’autre bougonne. Ils voudraient parler du progrès technologique, scientifique, social voire métaphysique… mais très vite leurs propos dérapent. Raymond et Raymond se lancent dans une explosion de jeux de mots surréalistes et farfelus.

 

Et ils chantent ! Des histoires de fondeurs de pavés d’bois, de traction avant, de sarrussophone ou de vésicatoire, de pistolet à gauffres, de carte à puce, de libellules si délicates ou de fossoyeur électronique…

François Rascal (le chantonneur) joue de la guitare et de la guitalélé… Éric Cénat (le bougonneur) manie des maracas et hochets en tous genres… que voulez-vous…

On n’arrête pas le progrès !

P_02-O.Marchant
IMG_8153
IMG_8155
IMG_8174
IMG_8184
IMG_8178
IMG_8159
IMG_8152
P_01-O.Marchant_edited
P_03-O-Marchant_edited
 
 

Production

 

Création en septembre 2008
au Moulin de la Vapeur à Olivet (45)
 
Le spectacle a été joué notamment
en Région Centre - Val de Loire,
en Région Parisienne,
à Paris au Théâtre Essaïon durant 2 mois,
et en République Tchèque,
pour un total de 74 représentations

 

Équipe artistique

 

Conception : François Rascal et Éric Cénat
 

Interprétation : Éric Cénat et François Rascal

Mise en scène : Jacques Dupont
Costumes : Charlotte Villermet

Lumières : Philippe Debray

 

 

Extraits de presse

 

Un duo plein de talent, au répertoire habilement choisi.

"Une équipe magnifiquement rodée" - "Tous les deux avec leur talent sur le scène, ont interprété leur répertoire qui s'écoule sans faille et s'apprécie tout au long de la soirée."

Un public nombreux et ravi

"Les deux acteurs ont exploré avec brio une vision très actuelle du surréalisme".
"C'était plaisant, plein d'humour, plein de bon sens et de messages à décrypter. Ils ont joyeusement disserté sur la carte à puce, le développement durable, le biglotron... La soirée (...) a connu un vrai succès."

Raymond et Raymond : un duo explosif

"Le tout premier spectacle de la saison culturelle a fait salle comble (...) Cette fantaisie verbale subtile (...) a été un vrai régal pour les spectateurs."

Un moment délicieux, burlesque et humoristique
Le Théâtre de l'Imprévu s'est produit à la maison d'arrêt

"Nous sommes là pour redonner du beau, du goût, de l'estime de soi, pour apporter une clé servant à la préparation à la sortie. (...) À son tour conquis, ce public a accordé à la compagnie orléanaise une jolie standing ovation. Franc moment de partage."

"L'air sinistre, ils entendent nous parler du progrès scientifique. Pas franchement hilarant ? Au contraire. Car soudain tout dérape. Les textes de Raymond Devos, Pierre Dac et les chansons de Juliette, Brigitte Fontaine, Alain Souchon ou encore Boris Vian viennent (heureusement) parasiter leurs propos. Interprétée par les excellents Éric Cénat et François Rascal, cette "fantaisie verbale et chantante" mêle allègrement absurdité et surréalisme. D'une fraîcheur revigorante.(...) La République du Centre

"Cette comédie verbale et chantante a su tenir toutes ses promesses devant un public venu combler la salle du Donjon. (...) le progrès et l'actualité ont été les cibles privilégiées de ces deux artistes talentueux. En remportant l'unanimité du public, ce premier spectacle fut une très belle réussite..." Le Courrier du Loiret

 

"Un divertissant spectacle (...) qui se veut "source d'émotions simples, de rires, de générosité, d'intimité scène/salle, bref de plaisir" (...) Deux personnages clownesques prénommés Raymond, vrais faux jumeaux avatars de la fameuse gémellité tintinesque, délivrent un amusant numéro duettistes un peu décalés avec de beaux exercices de vélocité verbale." Froggy's Delight

"À deux, ils font revivre presque un siècle de textes dans un format court mais d'une densité et d'une intensité sidérantes. (...) Très drôle, assez caustique, avec une mise en scène tirée au cordeau." Culture Cie

"Dans une mise en scène aiguisé et pertinente de Jacques Dupont, Éric Cénat et François Rascal, échappés d'un tableau de Magritte, savent manier la dérision et le burlesque, le texte et la chanson, le piston et la guitare. C'est Délicieux ! Pariscope


"Le progrès a du plomb dans la gamme. Mais il y a de la joie dans l'air ! On n'arrête pas de rire." D.Dumas, théâtres

 

L'Imprévu enchante la médiathèque

"Quelques 170 spectateurs ont assisté, au spectacle complice de François Rascal et Éric Cénat. (...) Ce spectacle de cabaret décalé est, vu les rires soulevés, plus que recommandé pour le "développement durable" des zygomatiques." La République du Centre

 

On n'arrête pas le progrès, spectacle jubilatoire

"Extraordinairement ju-bi-la-toire! On n'arrête pas le progrès, nouveau spectacle du Théâtre de l'Imprévu a été créé, au Moulin de la Vapeur d'Olivet qui affichait complet. Attention! Raymond et Raymond entrent en scène et déjà ces personnages sont comiques. Sur des textes de Devos, nos deux Raymond courent, courent et courent encore... S'en suivent tout au long de la soirée des cascades de mots, fantaisistes et hilarantes autour du thème du progrès, de beaux textes mais aussi des chansons. Les ondes qui traversent Raymond, le progrès "automobilesque", "le moteur à explosion" sur l'air d'une "Chanson douce" : il fallait le faire et c'est géant. Du rarement vu, une bouffée d'oxygène, un pur et vrai moment de bonheur." La République du Centre

© 1986 - 2020 / Le Théâtre de l'Imprévu - Tous droits réservés - Licence d'entrepreneur de spectacle : 2-1050067

Compagnie portée par la Région Centre - Val de Loire, subventionnée par la Ville d'Orléans et par le Conseil Départemental du Loiret.

NOS PARTENAIRES